Portail Officiel du Gouvernement Gabonais

Sceau de Republique Gabonaise
Mardi 26 Mai 2020
Flash Infos

Intervention de M. Julien NKOGHE BEKALE Premier Ministre, Chef du Gouvernement A l’occasion de la célébration du 1er Mai 2020

Logo

Madame le Ministre de l’Emploi, de la FonctionPublique, du Travail et de la FormationProfessionnelle, chargé du Dialogue Social ;
Madame le Ministre Délégué ;
Mesdames et Messieurs les Présidents desOrganisations d’employeurs ;
Mesdames et Messieurs les représentants desconfédérations, centrales et syndicats detravailleurs ;

Chers Travailleurs ;

« Ensemble, face au Covid-19 dans le monde du travail » c’est le thème choisi pour célébrer la fête du Travail cette année dans notre pays.Malheureusement pour la première fois, cette journée spéciale a lieu sans manifestation festive, sans défilé, sans décoration, sans accolades, ni collation. Elle a lieu dans un contexte particulier marqué par l’état d’urgence sanitaire et du confinement partiel et géographique du Grand Libreville. Comme dans le Monde entier, la pandémie du Covid-19, qui sévit dans notre pays affecte également les travailleurs.

En effet, les travailleurs du secteur public comme ceuxdu secteur privé sont à la fois des victimes de cette crise, mais aussi des acteurs de premier plan pour la riposte.

En effet, vous tenez la première ligne dans les hôpitaux et les administrations concernées par cette bataille,comme vous êtes au front dans les usines, sur les grands chantiers et autres services essentiels pour éviter l’effondrement de l’économie et de la Nation;exposant ainsi votre santé et celle de vos familles. J’ai également une forte pensée pour ceux d’entre vous qui ont perdu leur revenu à la suite des mesures administratives prises par le Gouvernement concernant la fermeture des bars, restaurants, boites de nuit, hôtels, etc.

C’est pourquoi, je voudrais, au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Ali BONGO ONDIMBA, et du Gouvernement qu’il m’a fait l’honneur de diriger,de rendre hommage à tous les travailleurs du Gabon pour le sacrifice consenti. De même, je voudrais saluer et remercier les partenaires sociaux qui ont répondu à l’appel du Président de la République à la solidarité et à l’Union sacrée de la Nation. Les uns en contribuant au Fonds de solidarité et les autres en levant les mouvements de grève, en particulier dans le secteur de la santé.
Le Gouvernement se félicite de ce sursaut patriotique et républicain. C’est ensemble que nous devons mener cette bataille contre le Covid-19, dans le dialogue et la concertation.

Chers partenaires sociaux,
Certes, cette redoutable pandémie du Coronavirus va perturber nos plans, contrarier nos objectifs et retarder ou reporter certains de nos projets, mais elle ne va nullement entamer notre détermination à renforcer les acquis du dialogue social permanent que j’ai inscrit dans l’action du Gouvernement.

C’est donc dans le cadre de ce dialogue participatif, sain, constructif et responsable que le Gouvernement apprécie les avancées que nous avons obtenues dans les réformes en cours concernant le Code du Travail ou celles prévues dans le cadre du Forum de la Fonction Publique.
C’est également dans le même esprit d’un dialogue franc et sincère que j’ai le devoir de vous tenir le langage de la vérité Chers Travailleurs,Cette crise sanitaire va durer avec des conséquences économiques et sociales sans précédents. Elle affecte les travailleurs mais également les autres agents économiques y compris l’Etat.

Elle va obliger le Gouvernement à renoncer à certains objectifs et faire des choix difficiles. Nous devons donc
faire preuve de sacrifice, d’abnégation, de compréhension et nous serrer les coudes. Dans cette période, nos énergies doivent être concentrées sur la lutte contre la propagation de ce virus qui menace notre existence et fragilise le tissu économique et social de notre pays.

Le Gouvernement, dans son plan de riposte contre le Covid-19, a adopté des mesures visant à sécuriser la santé des populations, soutenir le tissu économique et social, préserver le pouvoir d’achat des travailleurs par le maintien des emplois et des salaires, des allocations de chômage technique ainsi que le maintien des faibles revenus.

Il est également prévu, la défiscalisation de toutes les primes octroyées aux employés qui exerceront leur activité professionnelle durant toute la période de confinement.

Enfin, concernant les travailleurs en situation de vulnérabilité ou en détresse, le Gouvernement est également à leurs côtés à travers l’aide alimentaire, la gratuité de l’eau et de l’électricité ou du transport urbain dans les compagnies publiques. Ainsi, comme pour les autres catégories sociales, les travailleurs du Gabon ne sont pas laissés pour compte. Le Gouvernement est à vos côtés, comme il est aux côtés des autres gabonais dans ces moments particulièrement difficiles

Chers Travailleurs,
Dans votre manifeste adressé au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, vous rappelez à juste titre que : «l’application des mesures de sécurité et de santé au travail est indispensable pour protéger à la fois la vie des travailleurs, de leurs familles et des populations qui les entourent et assurer la continuité du travail et la survie économique ».
Le Gouvernement apprécie la justesse de cette déclaration du Directeur Général de l’OIT et reste disposé dans l’immédiat à étudier et à prendre en compte vos contributions dans la stratégie de lutte contre la pandémie du Covid-19.

Pour les autres préoccupations, celles qui relèvent du moyen terme, il est difficile dans ce contexte improbabled’apporter des réponses sincères sans faire dans la démagogie.


C’est pourquoi, je profite de cette tribune pour lancer un appel à la solidarité et à la responsabilité individuelle et collective des travailleurs. Cette journée du 1er Mai 2020 a lieu au moment où le Gouvernement a décidé du confinement partiel et géographique du Grand Libreville et d’une reprise progressive des activités au sein de l’Administration et du secteur privé.

Dans le cadre de cette reprise progressive du travail, le Gouvernement a pris des mesures relatives à la réduction de la durée légale du travail, à la limitation des flux des personnes, à la protection des travailleurs vulnérables ou à risque, au port obligatoire du masque et au respect des gestes barrières sur les lieux de travail.

Je compte donc sur votre sens de la responsabilité individuelle pour respecter ces différentes mesures et faire des efforts d’adaptation à un nouvel environnement qui fait recourt au télétravail, au travail en rotation ou en alternance.
De même, en vos qualités de responsables syndicaux ou d’organisations patronales, le Gouvernement compte sur votre leadership pour sensibiliser vos membres et faire du travailleur le bon exemple.

C’est dans cette perceptive que le Gouvernement entend poursuivre le dialogue social avec les partenaires sociaux, et reste disposé à soutenir les actions de sensibilisation et de renforcement des capacités des acteurs de santé et de sécurité au travail.

Enfin, en tant que maillon essentiel dans cette lutte contre le Covid-19, le Gouvernement vous invite encore une fois au devoir de solidarité et de responsabilité pour veiller ensemble dans le dialogue, la concorde et la fraternité au bien-être de notre de pays et de l’ensemble des travailleurs. C’est sur cette note d’espoir, malgré cette cérémonie sobre et ce contexte difficile, que je souhaite à tous les travailleurs du Gabon une bonne fête du 1er Mai 2020. Que Dieu vous préserve et qu’il bénisse notre pays, le Gabon.

Je vous remercie.

Publié le : 01 / 05 / 2020

JULIEN NKOGHE BEKALE

Photo du Ministre

Premier Ministre,
Chef du Gouvernement

Connexion Visiteur en ligneConnexion