Portail Officiel du Gouvernement Gabonais

Sceau de Republique Gabonaise
Jeudi 14 Déc 2017
Flash Infos

Semaine mondiale de l'entrepreneuriat :Des pistes pour relancer le secteur PME

Logo

A la faveur d’une journée dite de concertation stratégique, tenue ce jour, dans les locaux du ministère des PME à Awendjé au quatrième arrondissement de Libreville, le ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l'entrepreneuriatNational et de L’insertion des Jeunes,  Biendi Maganga Moussavou a défini les différents axes de développement des PME au Gabon.

Après les étapes ‘’ Retour au lycée’’ effectuées dans plusieurs établissements scolaires de la capitale gabonaise pour encourager les jeunes apprenants à s’intéresser à l'entrepreneuriat, le ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de L’entreprenariat National et de L’insertion des Jeunes,  Biendi Maganga Moussavou a échangé à battons rompu avec plusieurs personnes (banque, secteurs financiers et représentants des administrations)  sur les questions entrepreneuriales.

Une occasion pour le membre du gouvernement de définir la stratégie de relance des PME au Gabon qui, selon lui, se déploie sur quatre axes. Il y a la réforme du cadre législatif et institutionnel avec un regard sur la loi des petites et moyennes entreprises déjà sur la table des parlementaires, la loi sur les structures d’encadrement et d’accompagnement des PME et la loi sur l’artisanat.

A côté de cette réforme législative, le membre du gouvernement en charge des PME a évoqué l’aspect formation. En concertation avec ses collègues de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Biendi Maganga Moussavou a indiqué l’introduction de la filière entrepreneuriale  dans le système éducatif gabonais. Il sera également établi, pour des besoins d’efficacité, la formation des coopératives et associations et la création d’incubateurs, d’un women business center et d’un handi business.

L’accès au marché constitue un véritable problème pour les petites et moyennes entreprises. L’orateur a signifié de ce que désormais les techniciens du département dont il a la charge, autrefois exclus,  devront siéger dans les commissions d’attributions des marchés publics. L’élaboration du nouveau code des marchés publics accorde 3% des marchés aux PME.

Pour permettre une meilleure réalisation dans les marchés, il sera désormais demandé aux PME de se spécialiser. Ici, il ne s’agira plus des PME communément appelées tout corps d’état mais définies par lot avec des spécificités pour chaque PME, c’est-à-dire une PME pour l’électricité bâtiment, une pour la menuiserie. L’objectif est de faire bénéficier à toutes les PME l’accès au marché.

La réalisation de ces objectifs de développement des PME aura pour effet la mise en place des outils de promotion de celles-ci. Il est question de mettre sur pied une zone d’excellence entrepreneuriale, des clusters et un concours national du plan d’affaires.

Pour y parvenir, il faut des financements. Il se trouve, à entendre les différents orateurs, que cette problématique constitue un goulot d’étranglement  dans le développement des PME au Gabon. Le gouvernement entreprend, pour venir à bout de cette difficulté, de la création d’un fond spécifique, d’un fond de garantie des PME et d’un fond okoumé.   

Modifié : 22 / 11 / 2017

EMMANUEL ISSOZE NGONDET

Photo du Ministre

Premier Ministre,
Chef du Gouvernement

Connexion Visiteur en ligneConnexion